Nicolas Marcinkowski, directeur opérationnel de la société

Chez ‘’Les Fermiers Occitans’’ (200 salariés, dont 135 à Labruguière, 40 M€ de CA), l'activité industrielle ne s'est jamais arrêtée. Spécialisée dans l'abattage, la découpe et la transformation de canards et lapins, la filiale du groupe coopératif Arterris a très vite renforcé les procédures sanitaires déjà très strictes dans l'agroalimentaire. « Nous avons beaucoup appris des crises sanitaires de la grippe aviaire. Avec cette nouvelle crise, nous avons dû aller encore plus loin, avec une réorganisation des équipes pour éviter la proximité entre les personnes, la mise en place de nouvelles pratiques de nettoyage et de désinfection et l'équipement en masques pour tous nos salariés », précise Nicolas Marcinkowski, directeur opérationnel de la société. Les équipes commerciales et d'administration des ventes ont été mises en télétravail. Mais la société a enregistré dès les premiers jours de confinement un fort décrochage de ses ventes, de l'ordre de 50%. « Nous travaillons à 80% pour la grande distribution, mais nos produits ne figurent pas dans la liste des produits de grande consommation », explique Nicolas Marcinkowski. La société a donc décidé d'innover et d'accélérer la mise en œuvre de nouveaux projets. Les boutiques aux enseignes ‘’Les Fermiers Occitans’’ et ‘’Larroque’’ se sont adaptées pour mettre en place un service de drive. Que ce soit à Carcassonne, Castres, Albi, Montauban, Balma ou Toulouse, les clients peuvent dorénavant passer leurs commandes par téléphone ou via les réseaux sociaux et récupérer leurs produits en boutique. Un service de livraison à domicile est aussi en phase de test et la société a décidé d'élargir progressivement l'offre de ses boutiques à d'autres spécialités régionales issues des différentes filiales d'Arterris : viande (de bœuf, d'agneau ou de porc), mais aussi plats cuisinés, terrines, conserves ou légumineuses. Les pâtes, riz et lentilles de la nouvelle marque producteur du groupe, ‘’De Vous à Nous’’, trouveront là aussi un nouveau canal de distribution. « Il s'agit d'une vraie dynamique commerciale et toutes ces initiatives seront maintenues et développées au-delà du confinement », insiste Nicolas Marcinkowski.