Les équipes de Gala et du groupe pharmaceutique allemand Merck co-organisent un séminaire scientifique international ce jeudi 26 septembre à Castres. Une nouvelle reconnaissance à l'international pour la plateforme Gala, spécialisée dans le développement de technologies galéniques innovantes.

Giuseppe Camporeale, technology manager, Merck

« Ce séminaire international s'inscrit directement dans la dynamique de partenariats que nous développons en direction des industriels depuis notre création », précise Maria-Inês Ré, directrice de recherche au centre Rapsodee d’IMT Mines Albi et directrice de la plateforme technologique Gala, à Castres. Les équipes de Gala organisent ce jeudi 26 septembre à Castres un séminaire scientifique international, aux côtés du groupe pharmaceutique allemand Merck, autour de la dispersion pharmaceutique solide, une stratégie galénique qui améliore la solubilité et la biodisponibilité des médicaments. « Il s'agit de modifier l'état solide de molécules pour améliorer leur absorption orale », explique Maria-Inês Ré. L'événement va réunir à Castres de nombreux experts de l'industrie (Merck KGaA, Evotec Toulouse, Witec Corporation, Groupe Zeiss...) et du secteur académique. Une occasion pour Gala d'ouvrir les portes de son plateau technologique.

De la paillasse à l'échelle pilote

Gala, pour Advanced Galenic Development. Spécialisée dans le développement de technologies galéniques innovantes à destination des secteurs de la santé (humaine et animale), de la chimie, des biotechnologies, de la cosmétologie et de l’agroalimentaire, la plateforme technologique a été labellisée dès 2009 comme un projet structurant du pôle de compétitivité Cancer-Bio-Santé (fusionné depuis peu avec Eurobiomed). Elle repose à la fois sur un réseau d’expertises multidisciplinaires, associant des chimistes, des pharmaciens, des physico-chimistes et des ingénieurs, de cinq grands laboratoires de recherche de Toulouse et d'Albi (voir encadré) et sur l'implantation à Castres, sur la zone d'activité du Causse, d'un plateau technique de 400 m² dédié aux procédés de génération et de mise en forme galénique. Un projet soutenu financièrement par la Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet, l’État et la Région Occitanie. Opérationnel depuis 2013, ce plateau technique constitue un outil mutualisé doté d'équipements permettant d’expérimenter et de caractériser des procédés et des matériaux, de la paillasse à l'échelle pilote, et de manipuler des actifs pharmaceutiques dans le respect des règles de sécurité, dans le cadre d'équipes-projets.

Une trentaine de partenariats industriels en France et à l'international

« Un mode de fonctionnement très apprécié des industriels », souligne Maria-Inês Ré. Après deux premiers partenariats, l'un avec le groupe Pierre Fabre et l'autre avec Air Liquide et sa filiale Seppic, Gala a su séduire de nombreux industriels, en France, mais aussi à l'international, notamment en Suisse, en Belgique, en Allemagne, au Brésil ou encore tout récemment, aux États-Unis. « Nous avons tissé au fil du temps plus d'une trentaine de partenariats, aussi bien avec des grands groupes qu'avec des PME ou des start-up, dont Neurolixis et CVasThéra, deux start-up de biotechnologies hébergées à la pépinière d'entreprises de Castres » insiste Maria-Inês Ré. Gala se tourne maintenant vers le futur. Une réflexion est en cours pour préparer l'avenir, avec de nouvelles perspectives d'évolution pour muscler ses moyens de caractérisation et de développement de produits et de procédés.

Gala en chiffres :

Une plateforme reconnue au cœur de l'écosystème national du médicament

Gala est reconnue comme un maillon important dans la filière de valorisation de molécules actives pour des applications en santé humaine et animale. La plateforme tarnaise est répertoriée dans le réseau des plateformes de la région Occitanie, mais aussi dans le catalogue de la filière Findmed, consortium national de 16 Instituts Carnot dont le but est de soutenir le développement industriel des entreprises du médicament en France via la structuration d’une offre et de plateformes académiques de R&D partenariale de premier plan.