L’entreprise Guiraud Mousse, implantée à Aussillon, vient de réaliser un important investissement pour accompagner son développement. Aidée par la Communauté d’agglomération, elle a déménagé dans de nouveaux locaux pour pouvoir réorganiser et moderniser ses lignes de production.

La société ‘’Etablissements Louis Guiraud et Compagnie’’, plus connue aujourd’hui sous son appellation commerciale Guiraud Mousse, a été créée dans les années cinquante. Elle produisait des éponges en peau de chamois associant le travail de tannage à la mousse polyuréthane. Son président Paul-Louis Guiraud, se présente comme « un menuisier de la mousse », un travail de sur-mesure qui associe découpe et assemblage.

Déjà installée dans la zone d’activité de la Rougearié à Aussillon, l’entreprise a choisi de déménager de quelques centaines de mètres sur le boulevard du Thoré, dans le vaste bâtiment des anciens ateliers Stella. Après d’importants travaux, ce sont 6 000 m² qui viennent d’être mis en service, avec toutes les lignes de production réorganisées et optimisées par l’acquisition de machines, dont une nouvelle ligne d’emballage qui comprime la mousse.

Plus de 60 ans d’expérience font de Guiraud Mousse un expert dans le domaine.

Même si l’entreprise a des productions très diversifiées, son activité principale est la découpe de formes pour l’industrie du meuble (canapés, banquettes, chaises, …), suivie de la confection de matelas en marques propres. Les autres produits sont la mousse d’emballage et de calage pour le transport et toujours les éponges : de grosses éponges pour le lavage des véhicules et le bricolage.

« La clientèle de particuliers reste marginale, mais nous sommes sollicités pour refaire des canapés ou en ce moment la tendance est au réemploi de palettes en bois pour les terrasses, nous réalisons des coussins parfaitement adaptés pour ce type de mobilier extérieur ». Paul-Louis Guiraud compte développer cette clientèle avec la facilité d’accès et de stationnement offerte par le nouveau bâtiment et par l’attractivité d’un showroom en cours d’aménagement.

Bien que de plus en plus automatisé, ce type d’activité demande des savoir-faire spécifiques. L’entreprise familiale emploie actuellement 13 salariés « Il n’y a pas vraiment de formation pour tout ce qui est encore manuel, nos techniciens coupeurs, couturier, colleurs … sont formés en interne. »

Autres domaines à enjeux pour Paul-Louis Guiraud, défendre le ‘’Made in France’’ et avoir une démarche environnementale. « Nous faisons attention à notre sourcing, nos fournisseurs se trouvent principalement en France et au plus loin en Belgique et au Portugal. » Le traitement des déchets, qui sont importants et volumineux dans cette industrie, demande une organisation. « Nous avons une ancienne presse à laine qui nous permet de faire des balles avec les chutes que nous vendons pour faire de la mousse agglomérée utilisée pour l’isolation dans le bâtiment. Nous conditionnons également les déchets plastiques en balles pour les expédier vers les filières de traitement. »

Guiraud mousse en chiffres :

  • 6 000 m² d’ateliers
  • 13 salariés
  • 2,3 M€ de CA en 2018
  • 1,3 M€ investit en 2020 pour l’acquisition et l’aménagement du nouveau bâtiment, avec le soutien financier de la Communauté d’agglomération à hauteur de 63 000 € et de la Région Occitanie.