Premier département forestier d’Occitanie, le Tarn participe à la dynamique d’une filière forêt-bois régionale qui contribue à l’équilibre économique de ses territoires. Au cœur même de ce massif forestier qui caractérise le paysage tarnais, l’agglomération de Castres-Mazamet, avec plus de 16 000 hectares de forêts, concourt à l’essor d’un secteur qui conjugue tradition et innovation.

Dans le sud du Tarn, des entreprises valorisent les produits issus de coupes des forêts locales, contribuant à la fabrication de produits bois, des plus basiques au plus qualitatifs. Travaux sylvicoles, exploitations forestières, industries de première et de deuxième transformation, prestations de services, valorisation énergétique, recyclage, chimie verte… L’implantation en 2018 de l’usine d’extraction de tanin de châtaigniers King Tree à Labruguière en est une illustration. Cette entreprise valorise des sous-produits de châtaigniers pour produire des compléments alimentaires pour les animaux. Un partenariat a été mis en place avec le site voisin de la Tarnaise des Panneaux, spécialisée dans la production de panneaux haute densité en fibres de bois, qui fournit les plaquettes de châtaignier en amont de l’usine King Tree et les récupère en aval, après le process d’extraction du tanin, dans une démarche « zéro déchet’’.

La ressource forestière génère de l’activité et contribue à la création de nombreux emplois. La filière forêt-bois représente environ 5 % des effectifs industriels du département, dont plus d’un millier d’emplois dans l’agglomération de Castres-Mazamet.

Parmi les acteurs majeurs de cette filière locale : la coopérative Alliance Forêts Bois (650 salariés, 202,4 M€ de chiffre d’affaires en 2018) et son agence locale Forestarn (30 salariés, 12,5 M€ de chiffre d’affaires) basée à Aussillon, qui intervient plus spécifiquement sur les cinq départements du Tarn, de l’Hérault, de l’Aude, de la Lozère et de l’Aveyron. Alliance Forêts Bois accompagne ses adhérents (42 000 déployés sur l’ouest de la France, de la Normandie à l’Occitanie), d’amont en aval, du conseil forestier, à la transformation du bois, en passant par la sylviculture, l’exploitation forestière et la commercialisation des bois, via tout un ensemble de filiales.

Parmi elles, Novabois, spécialisée dans l’ingénierie et la construction bois, a inauguré en 2018 son nouveau site sur la zone du Causse. Plusieurs sites industriels de sciage sont également implantés dans le sud du Tarn. Cette activité permet d’approvisionner les réseaux de chaleur de Castres (1er réseau de chaleur du département) et de Mazamet. Ces réseaux consomment aussi des broyats de palettes en provenance du site de Trifyl à Labruguière. Le sud du Tarn est par ailleurs l’un des territoires régionaux les plus fournis en bois de chauffage. La production se compte en dizaines de milliers de stères par an.