Procalp est une entreprise du secteur de la chimie spécialisée dans la production de produits d’entretien, de détergents et de lessives. « Nous avons toujours eu une petite production de gel hydro-alcoolique, mais là, devant l’importance de la demande, nous avons dû complètement nous réorganiser » explique Sophie Darmais, directrice de la SAS Procalp. « Nos clients habituels sont des industriels, nous n’avons pas de marque en propre, nous travaillons pour des distributeurs de produits d’hygiène et d’entretien, sur des conditionnements importants. »

Depuis le début de la crise sanitaire et la pénurie de gel, Procalp est sans cesse sollicitée, « Nous avons été sensibles à des demandes émanant d’EHPAD et de professionnels de santé désespérés. » L’unité de production d’Aussillon est équipée pour apporter une réponse industrielle. « Pour pouvoir augmenter notre production, il nous a fallu nous démener pour trouver certains composants devenus rares sur le marché. Pour cela, nous avons travaillé en collaboration avec les administrations publiques ». Et pour le conditionnement des petits volumes, Procalp a pu compter sur l’aide d’un CAT. L’entreprise peut produire jusqu’à 6 000 litres de gel par jour. Depuis le début de la crise sanitaire ce sont 30 000 litres qui ont été distribués.

Toute cette production tourne actuellement avec une équipe réduite de 6 personnes sur un effectif en temps normal de 15. Pour Sophie Darmais, c’est leur engagement qui a été essentiel : « Nos salariés sont complètement investis, ils travaillent actuellement 10 heures par jour sans compter. Sans eux, sans leur motivation, tout cela n’aurait pas été possible. » Pour la suite, il faut souhaiter que Procalp puisse continuer de s’approvisionner sur un marché momentanément désorganisé, pour maintenir cette production locale aussi inespérée qu’essentielle.