Témoignage de Mathieu Molle, gérant de NovaBois, sur l’aide apportée par le service Action économique de la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet pour accompagner l’extension de son entreprise.

 

 

Spécialisée dans l'ingénierie et la construction bois, Novabois développe des méthodes innovantes au service de la valorisation de bois régionaux. La société tarnaise en est l'illustration : le bois est bien un matériau d'avenir.

« Nous contribuons au développement économique d'un territoire dont nous valorisons les richesses naturelles », explique avec fierté Mathieu Molle, gérant de la société Novabois, spécialisée dans l'ingénierie et la construction bois. Choix écologique du matériau, proximité de la ressource et méthodes innovantes dans la conception et la réalisation des projets, le succès est au rendez-vous. « Nous sommes en croissance constante depuis le début de l'aventure », se félicite Mathieu Molle. Créée fin 2010, Novabois compte actuellement 20 salariés. Et l'histoire ne fait que commencer.

Valorisation de la ressource locale et innovation

NovaBoisSoutenue par un allié de poids, le groupe coopératif Alliance Forêts Bois, actionnaire de l'entreprise, Novabois utilise principalement du résineux (douglas et épicéas), issu à 90% du Sud du Massif Central, dont l'essentiel en provenance des Monts de Lacaune et de la Montagne Noire. La société intervient au niveau de la structure et de l'enveloppe du bâtiment. Chaque projet est unique et accompagné de la définition des besoins à la mise en œuvre sur chantier. Le bureau d'études intègre les technologies les plus novatrices dans le secteur du bâtiment, dont le BIM (Building Information Modeling), ou maquette numérique 3D, qui permet de numériser chaque composant constructif et de suivre les informations et les outils nécessaires pour concevoir, planifier, construire et gérer l'ensemble du projet. Une fois dessinées, les pièces sont préparées en atelier et assemblées en sous-ensembles et ensembles avant d'être acheminées sur chantier. Une méthode moderne qui participe à la bonne dynamique commerciale de l'entreprise.

Plus de 80 chantiers à son actif

En quelques années, la société tarnaise multiplie les références avec des réalisations très diversifiées, tant dans la construction de bâtiments publics (collèges, gymnases, maisons de retraite, salles polyvalentes...) que privés. L’extension du siège de la coopérative Forestarn (Alliance Forêts Bois) à Aussillon lui a valu une mention spéciale du jury au Prix national de la construction bois en 2015. Les projets se multiplient : un centre commercial à Millau, dans l'Aveyron, la rénovation d'un hôtel à Narbonne, des restaurants, mais aussi des ateliers de production. À son actif notamment, le nouveau siège de LDCA (Laboratoire de Dermo-Cosmétique Animale) inauguré en 2018 à Castres, sur la zone du Causse, ou encore la réalisation sur le même parc d'activités du nouveau site industriel de Syselec, dont le chantier vient de démarrer. « Nous totalisons un peu plus de 80 chantiers un peu partout à l'échelle du grand Sud-Ouest de la France », précise Mathieu Molle.

Doubler le chiffre d'affaires d'ici 5 ans

Très vite à l’étroit à son adresse initiale à Aussillon, Novabois s'est installée dans ses nouveaux locaux sur la zone du Causse en août 2018 : 1 400 m2 construits sur un site d'un hectare qui lui permet déjà de préparer l'avenir. L'entreprise prévoit de doubler son volume d'activités dans les 5 prochaines années et de porter son effectif à 35 salariés. Il faudra alors pousser les murs.

Novabois en chiffres :

  • 20 salariés
  • 1 400 m2 de locaux
  • 2,3 M€ de chiffre d'affaires en 2018