Acteur majeur de la pâtisserie orientale et des spécialités pâtissières du monde, la société castraise Sectal a engagé l’extension de son site de Castres. Le nouveau bâtiment va permettre de réorganiser l’ensemble de ses zones de production et d’accroître ses capacités de production.

En quelques années, la société de production de pâtisseries orientales Sectal, créée en 1996 par Corinne et Didier Cayre, a su conquérir le marché de la grande distribution. Démarrée avec quatre recettes à l’origine, la société a progressivement élargi son offre avec une vraie accélération ces trois dernières années. Aux pâtisseries orientales, commercialisées sous la marque ‘’Les Délices de Djamila’’, sont venues s’ajouter des spécialités pâtissières aux saveurs asiatiques, ‘’Les Délices de Ming Yue’’, ou exotiques, ‘’Les Délices de Maeva’’. « Le marché de la grande distribution nous pousse à renouveler et à élargir sans cesse nos gammes de produits », précise Pierre Cayre, qui a pris depuis peu la direction de l’entreprise familiale créée par ses parents. Aux côtés des recettes traditionnelles de zalabias, makrouts ou baklawas, s’ajoutent ainsi des recettes revisitées de cornes de gazelle fourrées au chocolat, à la pistache ou à la framboise. Dernière innovation en date : toute une déclinaison de boules coco qui seront bientôt proposées aussi à différents fourrages.

Des efforts constants de modernisation des process

Outre la mise au point de nouvelles recettes, la société s’est aussi engagée dans une démarche de modernisation régulière de ses installations, à la fois pour adapter son outil à ses nouvelles spécialités, mais aussi pour gagner en productivité. Pour cela, elle peut s’appuyer sur des partenariats technologiques, que ce soit avec le CRITT Automatisation & Robotique, centre régional d’innovation et de transfert de technologie tarnais ou avec l’antenne gersoise du Centre Technique de la Conservation des Produits Agricoles à Auch. Des machines sont souvent développées sur mesure pour les besoins spécifiques de l’entreprise.

Une extension des ateliers de Castres

En croissance régulière, l’entreprise castraise, dont les produits sont aujourd’hui référencés auprès des plus grandes enseignes françaises (Carrefour, Auchan, Leclerc, Intermarché, Casino, Lidl, Monoprix, Super U …), s’apprête aussi à changer d’échelle. Située initialement à Soual, elle est à nouveau à l’étroit dans les 2 000 m2 de locaux qu’elle occupe à Castres depuis 2010. Un nouveau bâtiment de 430 m2 vient tout juste d’être livré. Il va permettre bientôt de réorganiser entièrement l’ensemble de sa zone de production, avec la mise en place de nouveaux fours de cuisson et de nouvelles lignes plus automatisées. Les premiers équipements seront mis en production dans le courant de l’année 2021. « Notre ambition est de tripler les capacités de production sur nos deux produits phares, les makrouts et zalabias, tout en nous permettant de continuer à développer chaque année de nouvelles recettes », souligne Pierre Cayre. Avec le soutien de la Région Occitanie, une enveloppe de 1,5 M€ d’investissement est en prévision pour ce projet sur la période 2021-2023.